Borloo

Avec le dispositif borloo, bénéficiez d’avantages fiscaux. Avec la loi borloo, réalisez un amortissement sur votre investissement. Investir de façon rentable avec la loi borloo.

Tout ce qu’il faut savoir sur la loi borloo avec www.defiscalisation-france.fr

Avec le dispositif borloo, les particuliers qui acquièrent des logements neufs ou en état futur d'achèvement ou des logements vétustes à réhabiliter, destinés à la location, peuvent déduire de leurs revenus fonciers, sous forme d'amortissements, 65 % de leur investissement sur 15 ans.

L'avantage fiscal octroyé par la loi borloo se traduit par un amortissement. Celui-ci est égal à 6 % du montant de l'investissement (frais d'acquisition compris) pendant sept ans, puis de 4 % pendant les deux années suivantes.

Les logements concernés par la loi borloo sont les logements acquis neufs ou en état futur d’achèvement. Peuvent bénéficier du statut borloo, les acquisitions de logements neufs ou en état futur situés en France (métropole et DOM). Certaines conditions de location sont imposées par la loi borloo. Le loyer mensuel par mètre carré, hors charges, ne doit pas être supérieur, pendant toute la période couverte par l’engagement de location, aux plafonds fixés par décret.

La loi borloo impose le respect de certaines obligations. L’option en faveur de l’amortissement est exercée par l’investisseur lors de sa déclaration de revenus. Elle comporte l’engagement du propriétaire de louer le logement nu pendant une durée de neuf ans.

Certaines règles sont spécifiques à la loi borloo. Pour un même logement, l’option en faveur de l’amortissement borloo ne peut se cumuler avec la réduction d’impôt pour investissement outre-mer et la réduction d’impôt au titre de l’amortissement Robien recentré.

Pour plus d’informations sur la loi borloo, consultez le site www.defiscalisation-france.fr

Revenir à la page précédente