Donations et successions le nouveau barème 2009 vient d'être publié

La direction générale des finances publiques vient de réviser les barèmes des droits de succession et de mutation.

- 1 - 6 février 2009

3 507013 P - C.P. n° 817 A.D. du 7-1-1975 B.O.I. I.S.S.N. 0982 801 X

Direction générale des finances publiques

Directeur de publication : Philippe PARINI Responsable de rédaction : Toussaint CENDRIER

Impression : S.D.N.C.

82, rue du Maréchal Lyautey – BP 3045 – 78103 Saint-Germain-en-Laye cedex

Rédaction : ENT-CNDT

17, Bd du Mont d'Est – 93192 Noisy-le-Grand cedex

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES

7 G-1-09

N° 13 du 6 FEVRIER 2009

DROITS DE MUTATION A TITRE GRATUIT. LIQUIDATION DES DROITS.

I. ABATTEMENTS ET BAREMES APPLICABLES. ACTUALISATION POUR 2009.

II. RELEVEMENT ET ACTUALISATION ANNUELLE DU SEUIL D’EXONERATION PARTIELLE PREVUE EN FAVEUR DE

CERTAINS BIENS RURAUX DONNES A BAIL ET DE PARTS DE GROUPEMENTS FONCIERS AGRICOLES (GFA).

COMMENTAIRES DE L’ARTICLE 45 DE LA LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2008

(N° 2008-1443 DU 30 DECEMBRE 2008)

(C.G.I., art. 777, 779, 788, 790 B, 790 D, 790 E, 790 F, 790 G et 793 bis)

NOR : ECE L 09 20646 J

Bureau C 2

I. Compte tenu de la revalorisation de la première tranche du barème de l’impôt sur le revenu applicable aux

Compte tenu de la revalorisation de la première tranche du barème de l’impôt sur le revenu applicable aux

revenus de l’année 2008, et après application aux résultats obtenus de la règle légale d’arrondissement à l’euro

le plus proche, les barèmes et abattements applicables au 1er janvier 2009 pour le calcul des droits de

mutation à titre gratuit sont les suivants :

A. Actualisation des barèmes fixés à l’article 777 du code général des impôts (CGI)

mutation à titre gratuit sont les suivants :

A. Actualisation des barèmes fixés à l’article 777 du code général des impôts (CGI)

Tableau I

Tarif des droits applicables en ligne directe :

FRACTION DE PART NETTE TAXABLE TARIF APPLICABLE

N'excédant pas 7 922 euros 5 %

Comprise entre 7 922 et 11 883 euros 10 %

Comprise entre 11 883 euros et 15 636 euros 15 %

Comprise entre 15 636 euros et 542 043 euros 20 %

Comprise entre 542 043 euros et 886 032 euros 30 %

Comprise entre 886 032 euros et 1 772 064 euros 35 %

Au-delà de 1 772 064 euros 40 %

7 G-1-09

6 février 2009 - 2 -

Tableau II

Tarif des droits applicables entre époux et entre partenaires liés par un pacte civil de solidarité (PACS) :

FRACTION DE PART NETTE TAXABLE TARIF APPLICABLE

N'excédant pas 7 922 euros 5 %

Comprise entre 7 922 et 15 636 euros 10 %

Comprise entre 15 636 euros et 31 272 euros 15 %

Comprise entre 31 272 euros et 542 043 euros 20 %

Comprise entre 542 043 euros et 886 032 euros 30 %

Comprise entre 886 032 euros et 1 772 064 euros 35 %

Au-delà de 1 772 064 euros 40 %

Tableau III

Tarif des droits applicables en ligne collatérale et entre non-parents :

FRACTION DE PART NETTE TAXABLE TARIF APPLICABLE

Entre frères et soeurs (vivants ou représentés) 1 :

N'excédant pas 23 975 euros

Supérieure à 23 975 euros

35 %

45 %

Entre parents jusqu’au 4ème degré inclusivement 55 %

Entre parents au-delà du 4éme degré et

entre personnes non-parentes

60 %

B. Actualisation des abattements prévus à l’article 779 du CGI

- L’abattement applicable sur la part de chacun des ascendants et sur la part de chacun des enfants

vivants ou représentés par suite de prédécès ou de renonciation est porté de 151 950 à 156 359 euros.

- L’abattement applicable sur la part de tout héritier, légataire ou donataire, incapable de travailler dans

des conditions normales de rentabilité, en raison d'une infirmité physique ou mentale, congénitale ou acquise est

porté de 151 950 euros à 156 359 euros.

- L’abattement applicable en cas de donation ou, lorsque les dispositions de l'article 796-0 ter du CGI ne

sont pas applicables, en cas de succession, sur la part de chacun des frères ou soeurs vivants ou représentés par

suite de prédécès ou de renonciation est porté de 15 195 euros à 15 636 euros.

- L’abattement effectué sur la part de chacun des neveux et nièces est porté de 7 598 euros

à 7 818 euros.

C. Actualisation de l’abattement prévu au IV de l’article 788 du CGI

C. Actualisation de l’abattement prévu au IV de l’article 788 du CGI

L’abattement applicable à défaut d’un autre abattement sur la part successorale reçue est porté de

1 520 euros à 1 564 euros

D. Actualisation de l’abattement prévu à l’article 790 B du CGI

D. Actualisation de l’abattement prévu à l’article 790 B du CGI

L’abattement prévu en faveur de chacun des petits-enfants du donateur est porté de 30 390 euros à

31 272 euros.

.

E. Actualisation de l’abattement prévu à l’article 790 D du CGI

L’abattement prévu en faveur de chacun des arrière-petits-enfants du donateur est porté de 5 065 euros à

5 212 euros.

.

F. Actualisation de l’abattement prévu à l’article 790 E du CGI.

L’abattement applicable sur la part reçue par le conjoint du donateur est porté de 76 988 euros à 79 222 euros.

1 L’article 82 de la loi de finances pour 2009 (n° 2008-1425 du 27 décembre 2008) modifie l’article 777 du CGI pour prévoir

l’application aux neveux et nièces venant à la succession en représentation de leur auteur prédécédé (frère ou soeur du défunt)

du tarif applicable à leur auteur. Cette mesure fera l’objet de commentaires dans une instruction séparée à paraître au présent

bulletin officiel des impôts.

7 G-1-09

- 3 - 6 février 2009

G Actualisation de l’abattement prévu à l’article 790 F du CGI.

L’abattement prévu en faveur des transmissions à titre gratuit entre vifs réalisées entre partenaires liés par

un pacte civil de solidarité est porté de 76 988 euros à 79 222 euros.

H. Actualisation de l’abattement prévu à l’article 790 G du CGI

L’abattement prévu en faveur de l’exonération des dons de sommes d’argent, sous certaines conditions,

est porté de 30 390 euros à 31 272 euros.

II. Relèvement et actualisation du seuil d’exonération partielle prévu à l’article 793 bis du CGI

Sous certaines conditions, sont exonérés partiellement de droits de mutation à titre gratuit les parts de

groupements fonciers agricoles (GFA) ou de groupements agricoles fonciers (GAF) ainsi que les biens ruraux

donnés à bail à long terme ou à bail cessible (CGI, 4° du 1 et 3° du 2 de l’article 793).

L’article 793 bis du CGI prévoit que lorsque la valeur totale des biens susceptibles de bénéficier de cette

exonération, transmis par le donateur ou le défunt à chaque donataire, héritier ou légataire, excède 76 000 €,

l’exonération partielle, acquise à hauteur de 75 % en application de l’article 793 du même code, est ramenée à

50 % au-delà de cette limite.

L’article 45 de la loi de finances rectificative pour 2008 (n° 2008-1443 du 30 décembre 2008), modifiant à

cet effet l’article 793 bis précité du CGI, porte, pour les donations consenties ou les successions ouvertes à

compter du 1er janvier 2009, le seuil de 76 000 € à 100 000 €. Il en prévoit également l’actualisation le 1er janvier

de chaque année dans la même proportion que la limite supérieure de la première tranche du barème de l’impôt

sur le revenu, le résultat obtenu étant arrondi à l’euro le plus proche.

Ainsi, le seuil d’exonération partielle prévu à l’article 793 bis du CGI s’établit à 100 000 € pour les

donations consenties ou les successions ouvertes en 2009. Il sera actualisé chaque année à compter du

donations consenties ou les successions ouvertes en 2009. Il sera actualisé chaque année à compter du

1er janvier 2010.

BOI lié : 7 G-8-07

La Directrice de la législation fiscale

Marie-Christine LEPETIT

Revenir à la page précédente