Immobilier - des prix en hausse dans l'ancien

Immobilier : des prix en hausse 11,1% dans l'ancien sur un an

Les prix de l'immobilier ont encore fortement augmenté dans l'ancien entre septembre 2005 et septembre 2006. La hausse moyenne sur l'ensemble du territoire atteint 11,1% (11,6% pour les appartements anciens et 10,7% pour les maisons), selon l'indice Notaires-Insee.
Les prix des logements dans l'ancienont continué d'augmenter " dans des proportions très substantielles " de 11,6% pour les appartements et de 10% pour les maisons, entre septembre 2005 et septembre 2006, selon l'indice Notaires de France-Insee publié mercredi 17 janvier et établi à partir des transactions réalisées sur l'ensemble duterritoire. Sur l'année glissante, la tendance s'est même accentuée, avec des augmentations moyennes des prix dans l'ancien plus importantes au troisième (+3,8%) qu'au deuxième trimestre 2006 (+3,2%).
M.W

+11,6% en Ile-de-France sur un an

En un an, les prix des logements anciens en Ile-de-France ont progressé de 11,6%, avec une hausse plus significative pour les maisons (+12,6%)que pour les appartements (+11%). C'est l'inverseen province, où au total les prix augmentent de 10,9%, mais avec une hausse plus marquée pour les appartements (+12,2%) que pour les pavillons (+10%).

De fortes hausses aussi en Rhône-Alpes et en PACA

De septembre 2005 à septembre 2006, les prix des logements anciens ont augmenté de 11,3% dans la région Rhône-Alpes (+13,7% pour les appartements et +8% pour les maisons) et de 10,8% en Provence-Alpes-Côte-d'Azur (11,3% pour les appartements et 10% pour les maisons).

M.W.

Revenir à la page précédente