Le nouveau barème de l'ISF pour 2008

Le barème de l'impôt sur la fortune (ISF) est revalorisé de 1,3%

Le nouveau barème de l'ISF pour 2008

Le barème de l'impôt sur la fortune (ISF)est revalorisé de 1,3%. Y seront soumis tous ceux qui possèdent un patrimoine supérieur à 770.000 euros au 1er janvier 2008 (contre 760.000 euros en 2007).

Conformément à laloi de finances, le barème de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) est revalorisé de 1,3% pour 2008.Y sont désormais passibles tous ceux dont le patrimoine net taxable dépasse 770.000 euros au 1er janvier 2008 (contre 760.000 euros en 2007).

Les nouvelles tranches d'imposition pour 2008

Sources : Francis Lefebvre

Valeur nette taxable du patrimoine

Taux

Pour calculer directement son impôt

N'excédant pas 770.000 euros

0%

B x 0

De 770.000 à 1.240.000 euros

0,55%

(B x 0,0055) - 4.235 euros

De 1.240.000 à 2.450.000 euros

0,75%

(B x 0,0075) - 6.715 euros

De 2.450.000 à 3.850.000 euros

1,00%

(B x 0,01) - 12.840 euros

De 3.850.000 à 7.360.000 euros

1,30%

(B x 0,013) - 24.390 euros

De 7.360.000 à 16.020.000 euros

1,65%

(B x 0,0165) - 50.150 euros

Supérieure à 16.020.000 euros

1,80%

(B x 0,018) - 74.180 euros

B = base nette taxable. Si le patrimoine net taxable est de 1.000.000 euros, la formule de calcul pour arriver directement à l'impôt à payer est : (1.000.000 x 0,0055) - 4.235 euros, soit 1.265 euros. Si le patrimoine net taxable est de 5.000.000 euros, l'impôt à payer s'élève à : (5.000.000 x 0,013) - 24.390 euros, soit 40.610 euros.

ISF : un abattement de 30% sur la résidence principale

Dès 2008, les assujettis à l'ISF pourront appliquer un abattement de 30% sur la valeur vénale de leur résidence principale.

C'est une bonne surprise pour les assujettis à l'ISF (impôt de solidarité sur la fortune).A compter de leur déclaration 2008, qu'ils devront remplir au plus tard mi-juin 2008, ils pourront appliquer un abattement de 30% sur la valeur vénale de leur résidence principale. Et ce, en vertu de l'article 14 de la loi en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat, dite loi TEPA ou "paquet fiscal".

Revenir à la page précédente