Toutes les raisons de rester en France avec le bouclier fiscal par Thierry Breton

Thierry Breton : " Toutes les raisons de rester " en France, avec le bouclier fiscal

Les Français tentés de s'installer à l'étranger pour échapper à l'impôt " ont toutes les raisons de rester " en France depuis l'entrée en vigueur en janvier du " bouclier fiscal ", qui plafonne le montant de l'imposition, a estimé jeudi le ministre des Finances Thierry Breton.

Interrogé sur un rapport du Sénat estimant à " deux par jour " en 2005 le nombre de départs de Français assujettis à l'impôt sur la fortune (ISF), le ministre a répondu que " c'est la raison pour laquelle l'année dernière j'ai mis en place un bouclier fiscal qui protège justement contre ces excès " d'impôts.

Ce mécanisme, qui plafonne à 60% des revenus le montant total de l'imposition directe (impôt sur le revenu, ISF et impôts locaux) des personnes, " est en place depuis le mois de janvier ", a rappelé M. Breton. " Maintenant ", les personnes tentées de partir " ont toutes les raisons de rester en France et apporter à notre pays leur esprit d'entreprise, leur savoir-faire, leur créativité et leurs impôts ", a-t-il conclu. En 2005, 649 redevables à l'ISF sont partis, après 568 en 2004, selon une communication du sénateur UMP Philippe Marini devant la commission des Finances du Sénat. (AFP)

Revenir à la page précédente