Aujourd'hui : 2 4 6 7 simulations réalisées.

Défiscalisation déficit foncier : Que déduire ?

Trouver votre
solution personnalisée,
en 30 secondes

Gratuit et sans engagement

Entrez votre
situation

Vos données
sont analysées

Votre diagnostic
personnalisé

Qu’est-ce qu’une charge dans le cadre d’une location ?

Définition charge
Pour bénéficier du déficit foncier, il faut déduire certaines charges. On entend par charge, tous les coûts liés à votre bien. Cela passe par l’intérêt du crédit jusqu’au travaux de rénovation. Toutes les charges ne sont pas imputables pour le déficit foncier. L’objectif de cet article est de vous aider à comprendre quels dépenses peuvent être prises en compte pour le calcul du déficit foncier.

Rappel du déficit foncier

Le déficit foncier est une solution de défiscalisation qui permet de déduire de ses revenus, le déficit occasionné par vos travaux. Si vous dépensez plus en travaux que vous rapportent vos loyers, il y a déficit foncier. L’avantage est que ce dispositif échappe au plafonnement des niches fiscal et permet de défiscaliser jusqu’à 10 700€ par an, sachant que le surplus est reportable jusqu’à 10 ans. L’intérêt de ce dispositif est que vous rénovez vos biens et donc augmentez leur valeur tout en défiscalisant.

Si vous souhaitez savoir ce que va changer l’année blanche pour la défiscalisation avec le déficit foncier, consultez notre dossier sur le déficit foncier et l’année blanche.

Charges déductibles

Les charges déductibles pour calculer votre déficit foncier sont liées à deux points : l’intérêt du crédit pour acquérir votre bien et les charges de l’exploitation du bien. En dehors des charges stipulées ci-dessous, les autres ne peuvent être utilisées dans le calcul du déficit foncier.

Charges liées à l’intérêt du crédit

Il s’agit de tous les intérêts liés aux crédits pour acquérir votre bien ou le construire. A noter que cela concerne également les travaux pour réparer ou améliorer votre bien.

 

Quoi déduire ave le déficit foncier pour défiscaliser ?

Charges financières liées à l’exploitation

Cette partie regroupe de nombreuses charges notamment celles liées aux frais d’exploitation : primes d’assurance, taxe foncière, et les frais de gestion (de l’agence immobilière) et de syndic. On peut également ajouter à ces charges les coûts occasionnés par les travaux (de rénovation, d’entretien et d’amélioration). Dans le cas où les travaux ont pour objectif de maintenir ou de remettre en état votre bien, les travaux sont déductibles pour le déficit foncier.

Défiscalisation déficit foncier : par où commencer ?

  1. Assurez-vous que les travaux que vous souhaitez réaliser entre dans le cadre du déficit foncier
  2. Déterminer votre budget ainsi que vos objectifs
  3. Contacter un professionnel de la défiscalisation pour réaliser votre projet
mock-up

Télécharger gratuitement
notre guide du mois !

Pas si vite,

Gardez un souvenir de nous,
téléchargez gratuitement le guide du mois

*champs obligatoires