Etre contacté
Saisissez vos coordonnées ainsi que la date et l’heure où vous souhaitez être contacté par l’un de nos experts en défiscalisation.
Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir votre prénom
Veuillez saisir votre code postal
Veuillez saisir une adresse email
Veuillez choisir une date
Veuillez choisir un créneau
Veuillez saisir un numéro de téléphone portable
Après validation de vos informations et par mesure de sécurité, vous allez recevoir en SMS de confirmation avec un code à 4 chiffres à saisir.
Ce code n'est pas valide
Je valide
* champs obligatoires

FIP

Investissement
Entreprises
Défiscalisation
Réduction d'impôts : 18% des versements
Durée min. conseillée
5 ans
Montant min. conseillé
1 000 €
Niveau de risque
Elevé

Modéré

Faible

Qu’est-ce qu’un FIP ?

Créé en 2003, le FIP (Fond d’Investissement de Proximité) permet aux investisseurs d’investir dans des PME « non cotées » sur le marché boursier. Il favorise le développement des PME régionales, tout en offrant un potentiel de rendement intéressant.

 

Le Guide Défiscalisation
Vos impôts 2018
Téléchargez gratuitement

 

Principe

Pour être éligibles au Fond d’Investissement de Proximité, les PME doivent :

  • Etre non cotées, sauf cas particuliers, sur un marché réglementé français ou étrangers
  • Exercer leur activité dans une zone qui doit être de 3 régions limitrophes françaises maximum
  • Etre imposables au titre de l’impôt sur les sociétés
  • Disposer d’un siège social dans un état membre de l’UE
  • Avoir un effectif inférieur à 250 personnes
  • Générer un CA inférieur à 50 M€ ou un bilan inférieur à 43 M€
  • Etre détenu à au moins 75% par des personnes physiques ou des entreprises de même nature
  • Etre dans une phase de développement, extension ou amorçage

60% du fond doit être composé par des titres respectant ces conditions. Le reste sera défini par des choix stratégiques de niveau de risque (prudent, équilibré, dynamique), du gestionnaire du fond.

Profil

Le placement FIP s’adresse à des profils investisseurs avertis, compte tenu du risque potentiel de perte en capital de ce placement. Il est conseillé à des investisseurs imposés à hauteur d’au moins 6 000 € par an, à la recherche d’un placement alliant performance et prise de risque, souhaitant défiscaliser.

Avantages

  • Possibilité de diversifier son patrimoine, tout en étant « décorrelé » des marchés financiers
  • Moins risqué qu’un FCPI car positionné sur des sociétés « plus matures »
  • Plus-values potentiellement importantes.

 

Un outil unique d'aide
à la réduction d'impôt
Essayez gratuitement

Disponibilité

Pour profiter des avantages fiscaux, les parts de FIP doivent être conservées pendant au moins 5 ans, sauf cas particuliers. Il n’existe pas de plafond de versement, mais il est conseillé de limiter son investissement de 5 à 15% de ses liquidités.

Fiscalité

  1. « FIP classique » :

Réduction d’impôt sur le revenu de 18% du montant investi, limité à :

  • 12 000 € par an pour les célibataires, veufs ou divorcés, soit 2 160 € de réduction maximale
  • 24 000 € par an pour les couples mariés ou pacsés, soit 4 320 € de réduction maximale.

2. « FIP Corse ou FIP Outre-Mer » :

Réduction d’impôt portée à 38% des sommes versées, nettes de frais.

Sur l’ISF, la réduction est portée à 50%, avec un avantage plafonné à 18 000 €.